quelques photos se rapportant à la bataille dite "de Reichshoffen" en 1870
glanées par Antoine Machi au cimetière de Bischwiller

A l'issue de la meurtrière bataille de Froeschwiller-Woerth, le 6 août 1870, pas moins de 650 blessés, français et allemands, ont été évacués sur Bischwiller où une grande partie a été soignée dans le tout nouvel hôpital, dans la rue du Moulin (actuelle maison de retraite Julie-Gsell-Hospitalor).
Cent vingt-huit soldats furent inhumés au cimetière de Bischwiller. Ces deux monuments ont été érigés à leur mémoire. Malheureusement, les inscriptions sur le monument français ont été enlevées au burin sous l'occupation nazie.