les Bibliothèques pour Tous de Reichshoffen

 La progressive détérioration de la qualité, du vocabulaire et de l'orthographe est d'une brûlante actualité.

Pour beaucoup, l'inventaire verbal et écrit se limite à quelques centaines de mots. Savoir s'exprimer et écrire correctement reste pourtant un facteur de réussite et d'appréciation de sa personnalité non négligeable. Pour améliorer ou conserver ce potentiel, la lecture constitue un remède idéal, elle se révèle être en même temps un excellent moyen de détente et de loisir, voire une échappatoire au petit écran. Pour parer à un coûteux investissement dans l'achat de livres, la formule de prêt s'avère particulièrement intéressante. Reichshoffen dispose de deux excellentes opportunités dans ce domaine

Mme De LeusseLa première, implantée au parterre de l'école du centre, entrée rue de la Liberté, est affiliée à une association nationale
«Culture et bibliothèque pour tous»,
l'entité locale est une des dernières ouverte en zone semi-rurale.
Mme De Leusse qui y oeuvre depuis près de quarante années, propose avec l'aide d'une petite équipe un catalogue très étendu dans la gamme «Loisirs». L'importante disponibilité en romans relatifs à l'histoire, à l'aventure, au policier, voire bandes dessinées pour enfants profite d'un renouvellement et d'une actualisation constante en fonction des éditions.

 

La permanence, ouverte tous les jeudis après-midi de 16 h à 18 h permet, à des conditions fort modestes de bénéficier de bonne littérature.

Parallèlement s'est créé, il y a quelques années, une offre plus ciblée sise au sous-sol du presbytère catholique.La bibliothèque paroissiale « Au fond de mon jardin » présente une collection qui répond dans des domaines diversifiés au respect de la morale chrétienne. L'écologie et l'hygiène de vie n'y sont pas oubliés, les enfants et les jeunes y trouvent sujet de réflexion et de récréation
Madame Schuster et ses amies tiennent une permanence
tous les premiers dimanches du mois de 10 h à 11 h

L'implication des deux cercles de bénévoles, qui assurent un support culturel essentiel, mérite assurément respect et soutien.

Jean-Claude  Knaus