déchetterie SMICTOM  du nord du Bas-Rhin 
 Niederbronn-les-Bains    Reichshoffen

déchetterie SMICTOM Niederbronn-les-Bains Reichshoffen

déchetterie SMICTOM Niederbronn-les-Bains Reichshoffen
 


Smictom du nord du Bas-Rhin -
Niederbronn-les-Bains
La déchèterie du Sandholz inaugurée

Mercredi soir a eu lieu l’inauguration de la déchèterie située dans la zone d’activités du Sandholz à Niederbronn-les-Bains.

Fermée pour travaux pendant plusieurs mois, la déchèterie de Niederbronn a rouvert ses portes fin janvier. Depuis les travaux, la plateforme a gagné en profondeur, passant de 32 à 52 ares. Ce nouvel espace a permis de mettre en place un sens de circulation différent de l’initial. Le couper de ruban a eu lieu en présence du député maire et président du Smictom, Frédéric Reiss, de Rémi Bertrand, vice-président du conseil général, du président de la comcom Fernand Feig, ainsi que des maires du canton, des entreprises qui sont intervenues sur le chantier et le personnel des plateformes.

Un local fermé accueille les déchets dangereux

« Une des principales améliorations apportées au site, est la séparation de l’aire de manœuvre des camions, qui viennent charger les bennes, d’avec les usagers », explique Frédéric Reiss. C’est ensuite le directeur adjoint du Smictom, Pierre Kustner qui a poursuivi la présentation : « Cinq bennes de stockage ont été ajoutées, de ce fait, la plateforme en compte maintenant 11 ». Ce qui permettra de « faire venir moins souvent le camion pour les vider » et ainsi de « réaliser des économies ».

Un local fermé accueille désormais les déchets dangereux (huile moteur, batteries…) Les déchets électriques et électroniques sont stockés sous abri. Les agents de la déchèterie disposent d’un bâtiment plus confortable. Le site a été sécurisé par des caméras de vidéosurveillance circulaires, pour protéger le conteneur à métaux qui suscite les convoitises.

Après avoir fait le tour du propriétaire, les invités se sont retrouvés au Moulin 9. Là, Frédéric Reiss a retracé la genèse de la plateforme du Sandholz. En 1992, c’était l’une des premières du Smictom du Nord du Bas-Rhin. Après vingt ans de bons et loyaux services, elle avait besoin d’un lifting d’ampleur. Face à l’augmentation constante de l’activité (43 000 entrées et 6 000 tonnes collectées en 2010), la modernisation devenait nécessaire.

Un coût de 528 000 euros

Le montant des travaux s’est élevé à 528 000 € avec une aide du conseil général et de l’Ademe de 94 000 €. « Le transport et le traitement des déchets ont un coût 221 000 € en 2010 pour la déchèterie du Sandholz », indique M. Reiss. Le coût total de fonctionnement en 2011 des déchèteries du Smictom du Nord du Bas-Rhin s’est élevé à 1 095 441 €. Rémi Bertrand, pour sa part a expliqué la démarche au niveau départemental. Le département compte 62 déchèteries, trois centres de tri et collecte environ 200 000 tonnes par an. Environ 80 % des déchets industriels sont recyclés. « Il faut mutualiser les efforts des uns et des autres pour trouver des solutions pour demain, mais aussi pour après-demain. Depuis 5/6 ans le tonnage décroît tous les ans et ce malgré l’augmentation de la population, il faudra persévérer dans l’effort », a souligné M. Bertrand.
 

© Dernières Nouvelles d'Alsace   publié le 15/04/2012     Vu 40 fois